Communication RH

“OldMojis”

En 2050, la France comptera 1 personne sur 3 âgée de plus de 60 ans. Peu importe les mots qu’on utilise pour les désigner – « les vieux », « les séniors », « la génération silver », « les aînés » -, une réalité persiste : le regard que notre société porte sur ces personnes est au mieux bienveillant au pire négatif, mais jamais ou très rarement positif. Ce phénomène porte un nom : l’âgisme, un comportement largement répandu en occident. Cette notion considère que tous les membres d’un groupe donné, ici les personnes âgées, sont identiques. Elles auraient donc toutes les mêmes envies, modes de vie, habitudes et façons de penser. Dans les publicités, on traque les rides, perçues comme anormales. Passé la cinquantaine, les salariés seraient moins performants, incapables de s’adapter au changement, démotivés.

Il est donc grand temps de rappeler que les plus de 55 ans sont avant tout des personnes responsables, ayant chacune leur individualité propre et l’envie de vivre pleinement les années qui leur restent. Lutter contre l’âgisme c’est contribuer à casser ces stéréotypes. C’est admettre qu’il existe une très grande diversité de personnes âgées et de situation de vie. Pourquoi les emojis eux-mêmes, que nous utilisons pourtant tous quotidiennement pour échanger, ne représentent-ils que des jeunes en activité ? Pourquoi aucun plus de cinquante ans sur un surf ? un vélo ? La vie ne se résume pas à des soirées tisane et Scrabble !

Pour remédier à ça, l’Agence lance l’opération “#Oldmojis”. Une campagne de sensibilisation et une pétition sur change.org ont été mises en place pour éveiller les consciences et encourager les éditeurs d’emojis à intégrer les + de 50 ans.

Le Pas de Côté

Préempter un sujet de société et amplifier l’engagement et le combat mené par l’APEF

Indicateurs de performance

40emojis créés
Près de 50 retombées en 2 mois
20 interviews du dirigeant
ROI x 4
Audience cumulée 63 millions

Nos Clients
Partager
porta. in quis justo Donec dolor lectus